dimanche 18 octobre 2015

Harcèlement de Rue

Une note de blog faite il y a un certain temps.
Elle était sur mon ancien blog, celui qui a sauté.
Elle est toujours d'actualité.
Bon, il faut reconnaître une chose: je me fais beaucoup moins emmerder 
depuis que je sors presque plus. 
Ce genre de choses a sans doute accentuée ma phobie sociale.





Sorry pour la qualité.


2 commentaires:

  1. C'est exactement ça, en tant que femmes on se fait passer pour des hystériques qui ne supporteraient pas une minute de drague (comme si on ne pouvait pas aller allumer la flamme toutes seules, mmmh, d'ailleurs...). Sauf que... Imposer son désir et le cracher sur les autres n'a rien à voir avec la séduction.
    On a encore quelques progrès à faire. Peut-être qu'on éduque mal nos fils, ou que l'école massacre le boulot.
    Je connais une mère (du haut de mes petits 20 ans) qui a expliqué longuement à ses fils que "si une fille ne te dit pas OUI, c'est que ça veut forcément dire NON. Si elle veut quelque chose, elle finira par le dire d'elle-même."
    C'était valable à la fois pour l'amour et la sexualité.
    Je pense qu'elle avait raison.

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement ça, en tant que femmes on se fait passer pour des hystériques qui ne supporteraient pas une minute de drague (comme si on ne pouvait pas aller allumer la flamme toutes seules, mmmh, d'ailleurs...). Sauf que... Imposer son désir et le cracher sur les autres n'a rien à voir avec la séduction.
    On a encore quelques progrès à faire. Peut-être qu'on éduque mal nos fils, ou que l'école massacre le boulot.
    Je connais une mère (du haut de mes petits 20 ans) qui a expliqué longuement à ses fils que "si une fille ne te dit pas OUI, c'est que ça veut forcément dire NON. Si elle veut quelque chose, elle finira par le dire d'elle-même."
    C'était valable à la fois pour l'amour et la sexualité.
    Je pense qu'elle avait raison.

    RépondreSupprimer